topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

07/08/2012

ALERTE !! ALERTE !! Koné Zackaria et Ses hommes commettent des exactions dans les commune d'abidjan et à Bingerville.

zaka.jpg


Suite à l'attaque du camp d'Akouédo, Koné Zackaria et ses hommes ont fait une descente musclée ce jour 07/08/2012 à Bingerville, ville située à quelques kilomètres d'Abidjan.

Koné Zackaria et ses hommes accusent les habitants de Bingerville Santé, d'avoir hébergé les mutins qui ont attaqué le camp d'Akouédo dans la nuit entre dimanche et Lundi dernier. Les notables et habitants du village qui ont été conviés à une réunion que présidait le sieur Koné Zackaria sont accusés d'avoir hébergé les mutins, qui ne seraient autre (selon Koné Zackaria) que les jeunes de Bingerville Santé. Face à ces accusations, les notables ont assuré koné Zackaria qu'aucun de leur sujet n'était mêlé de prêt ou de loin à ces attaques, et que les habitants lors des échanges de tirs entre FRCI et mutins étaient tous terrés dans leurs habitations.

Pas du tout satisfait de ces réponses Koné Zackaria et ses hommes ont poursuivi leur chasse à l'Homme vers le village d' Akandjé, où deux jeunes ont été enlevés et retenus comme otages. Les habitants Bingerville ont été sommés de livrer les mutins, fautes de quoi les deux jeunes en question seraient embarqués sans chance de revoir leur village.

Koné Zackaria et ses hommes ont ensuite érigé un barrage à l'entrée de Bingerville, chaque jeune ayant la malchance de passer par ce barrage est arrêté et passé à tabac. Au moment où nous quittions notre interlocuteur à 20h GMT, les exactions contre les populations civiles se poursuivaient. C'est aussi les cas à yopougon et dans plusieurs quartiers d'Abidjan. Un couvre feu n'a pas été instauré juste pour laisser sortir la population et procéder à des arrestations abusives

source:ACC-Communication

Les commentaires sont fermés.