topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02/07/2012

COTE D'IVOIRE : CES TUEURS QUI HANTENT NOS PENSEES ET QUI FONT NOS QUOTIDIENS !

gbaka.jpg


Elle se rememorrait leur fuite a travers la brousse...la longue marche avec sa niece jusqu'a tiebissou...leur arrivee à yamoussoukro ...Son accouchement dans ce camp de refugie ...son fils qui a 10 ans cette annee et qui reve de devenir militaire pour "punir" les mechants...

Dame A.Gertrude en partance pour yopougon toits rouges attends un vehicule de transport communement appele "Gbaka" à Adjame au niveau de la pharmacie Agban...
Il est deja 16h , ce lundi 25 juin 2012...A 17 h ce sera l'heure de pointe et il lui faudra alors parcourir encore 500 m pour esperer avoir "son " vehicule sous le pont pres de la gare nord de la Sotra (Societe de transport Abidjannais)...
"Seigneur permait que j'aie mon Gbaka ici suis trop fatigue" Priait elle ...
Apres une vingtaine de minutes d'attente , enfin l'appel de l'espoir d'un convoyeur , "apprenti-Gaka " pour les habitues : " yopougon toits rouge ..yopougon toits rouges ...avec la monnaie"
A. Gertrude se precipite, beaucoup comme comme elle attendaient...La bataille de reservation de place s'enclenche...Ayant reussit l'epreuve et apres avoir verifie qu'aucun pic pocket ne lui avait entre temps derobe son porte monnaie durant la "bataille du fauteuil", elle pousse un soupir de soulagement et s'assied ...Elle allait pouvoir retrouver son enfant...
Un fait pres d'elle attire son attention...Un monsieur tenait un nouveau né dans ses bras, son epouse à cote de lui... Ce fait anodin la plonge dans un souvenir douloureux...
Septembre 2002...Bouake...Tiebisou..Yamoussoukro....
Des souvenirs douloureux, lointains et si proches...Son epoux froidement abattu le 21 Septembre 2002 à Bouake...
D'ethnie Bethé, ce pauvre fonctionnaire avait ete denonce par leur voisin comme etant le "frere de GBAGBO" ...Il avait ete crible de balles avant d'etre egorge en sa presence ...Dame A.Gertrude etait à son 7eme mois de grossesse....Sa niece qu'elle avait fait venir du village pour les taches menageres avait ete aussi violée par les tueurs de son epoux...
Elle se rememorrait leur fuite a travers la brousse...la longue marche avec sa niece jusqu'a tiebissou...leur arrivee à yamoussoukro ...Son accouchement dans ce camp de refugie ...son fils qui a 10 ans cette annee et qui reve de devenir militaire pour "punir" les mechants...
"Mon Dieu ! Aides moi a oublier " pria t elle ...Quelques larmes lui tombent des yeux ...Le convoyeur qui encaisse ...la descente de passagers arrives à leur destination...la colere de ceux qui reclament leurs monnaies...Et soudain ...Une voix : " Mory tiens jetons 2000 ...donnes moi billet de 2000...on leur dit de monter avec monnaie et ils fatiguent les gens..."
C'etait la voix du chauffeur...Cette voix elle la reconnaissait...Elle ne pouvait pas oublier...Non !
"Impossible" se dit elle ...Les battements de son Coeur s'accelerent ..,Sa gorge se noue ...
Elle se redresse ...Il lui faut s'assurer ...Tous ses membres se mettent à trembler ...Elle avait mal au ventre , elle avait envie d'uriner...
Son voisin :
"Madame vous allez bien?
Madame ...Madame...
Chauffeur arretez vous svp! Ma Voisine est entrain d'uriner sur elle !"
Stupeur dans le Gbaka ...
Le chauffeur gare et descend voir de lui même...
Les passagers ont commencé à descendre , une forte odeur avait envahie le vehicule ...elle venait de "faire ça" sur elle...
"Il faut la conduire a l'Hopital" criaient certains...
Le chaufeur s'approche de Dame A.Gertrude et avant qu'il ne dise un mot , elle devient hysterique et crie : " C'est lui!...Tueur!...C'est toi qui a egorge mon mari sous mes yeux a Bouake ...Assassin...Tues moi aussi ...Tues moi aussi..."
Les passagers ayant realise ce qui se passe se saisissent du chauffeur et appellent du secours...
Un ambouteillage se cree..Arrivee d'un cargo FRCI ...Apres des explications c'est la debandade...Tous les passagers sont roues de coups ...
Des jurons :
" vos meres C...c'est notre gars vous voulez tuer ? Il a tue son mari et puis quoi ? ...allez vous plaindre ou vous voulez ... Imbeciles !
On a plusieurs de nos gars qui sont chauffeurs aujourd'hui...Touchez en un seul et on vous tue tous ...Chiens !"

Dame A.Gertrude , s'en est sorti avec un visage tumefié et le bras gauche dans un plâtre ...

Pauvre Cote d'Ivoire ! Pauvres Ivoiriens !

Djagoyouwle Ogbawoli

Les commentaires sont fermés.