topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/04/2012

Voyage en Côte d’ivoire : Le département américain déconseille. Voici le communiqué officiel

usa.jpg


Contrairement à ce que tente de faire croire le régime Ouattara sur la situation sécuritaire en Côte d’ivoire, l’alerte est toujours de mise. Ça ne va toujours pas. La preuve…

Contrairement à ce que tente de faire croire le régime Ouattara sur la situation sécuritaire en Côte d’ivoire, l’alerte est toujours de mise. Ça ne va toujours pas. La preuve…



Dans un communiqué officiel dont le quotidien ivoirien « Notre voie » a pu avoir copie, le Département d’Etat (ministère américains des affaires étrangères) a pondu, le lundi 23 Avril 2012, une sévère mise en garde contre ceux des citoyens américains appâtés par un voyage en Côte d’ivoire. Mais plus qu’une alerte aux américains, le ministère dirigé par Hilary Clinton a déclaré que la Côte d’ivoire sous le régime Ouattara, est une destination à éviter, pour des questions de sécurité et de « troubles civils » probables et imprévisibles.



Un an après avoir contribué à installer Alassane Ouattara par les bombes au palais présidentiel ivoirien, la lassitude gagne ses parrains américains. Voici, traduit en français, la teneur de cette mise en garde du gouvernement de Barack Obama adressée aux citoyens américains.



« Côte d’ivoire : avertissement aux voyageurs.. »



« Le Département d’Etat met en garde les citoyens des Etats Unis sur des risques liés aux voyages à destination de la Côte d’ivoire. Les citoyens américains résidant ou effectuant un voyage à destination de la Côte d’ivoire devrait suivre de près les conditions, avoir conscience de la situation y prévalant et faire très attention à leur sécurité personnelle. Certes, la situation sécuritaire s’est améliorée au cours des quelques mois écoulés, m ais les possibilités de troubles civils demeurent. Les conditions sécuritaires pourraient changer de manière rapide et imprévisible.



Le présent avertissement se substitue à celui du 16 Décembre 2011 et vise à informer les citoyens américains de ce que l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’ivoire (…) sur la situation sécuritaire actuelle.



Les crimes, tels que les agressions, vols, cambriolages et braquages de véhicules à Abidjan et partout dans le pays constituent des risques auxquels s’exposent les visiteurs étrangers. Le personnel de l’ambassade est tenu de requérir l’approbation du service de sécurité de l’ambassade pour des propositions de voyages à l’ouest de la Côte d’ivoire, en raison des tensions ethniques et des activités criminelles visant les voyageurs occidentaux. En raison du risque de voies de fait et/ou vol qualifié, il conviendrait que vous preniez des précautions lorsque vous êtes bloqués dans un trafic intense ou à des barrages routiers ; de même, il conviendrait d’éviter les déplacements à l’extérieur d’Abidjan à la tombée de la nuit. Les routes terrestres conduisant aux pays voisins sont ouvertes, mais la prudence et la vigilance devraient être de mise lorsque vous voyagez sur ces routes. Les autorités policières locales disposent de moyens limités pour répondre aux urgences.



Instruction est donnée par l’ambassade à son personnel d’éviter les grands attroupements, les foules, manifestations et évènements politiques. Il est rappelé aux citoyens des Etats-Unis que même les manifestations et/ou évènements politiques censés être pacifiques peuvent se muer en confrontation et, éventuellement, dégénérer en violence. Il est, par conséquent, vivement conseillé aux citoyens américains d’éviter les lieux où se tiennent les manifestations et de faire preuve de prudence s’ils se trouvent à proximité de toutes manifestations ou de tous évènements politiques. (…)



Si vous avez des questions ou des préoccupations quant à la sécurité ou aux sujets connexes, nous vous exhortons à contacter la section consulaire de l’ambassade en envoyant un message par courriel à l’adresse suivante : AbjAmcit@state.gov



Ce communiqué se justifie d’autant plus que la côte d'Ivoire n'a surement pas finit de pleurer ses fils et filles. La répression aveugle qui a succédé aux attaques d'hommes armés non identifiés contre les miliciens de Ouattara prouve combien ce régime tire ses racines de la pire des expériences de régimes autoritaires que le monde ait connu.
L'ambassadeur de Côte d'ivoire au Gabon condamné à 2 ans de prison en Italie.

L'ambassadeur de Côte d'ivoire au Gabon Ouattara Tamakolo arreté en janvier Dernier en Italie, a été condamné à 2 ans et 4 mois de prison, et assigné en résidence surveillé à Rome par la Juge italienne de la ville de Civitavecchia Chiara Gallo.

L'ambassadeur Ouattara 46 ans fut arrêté il y' a trois mois alors qu'il tentait de faire entrer clandestinement dans le territoire italiens, quatre personnes.

Selon le procureur, l'ambassadeur Ouattara, dont l'avocat est Andrea Palmiero, "aurait organisé de façon illégale le transport, ou du moins posé des actes directs avec l'intention de permettre l'entrée de façon illégale en Italie de quatre personnes, les accompagnant dans le vol pour l'Italie et leur procurant les documents nécessaires à leur séjour en Terre Italienne. Documents que les autorités italiennes découvriront être en réalité ceux des membres de la famille de l'Ambassadeur Ouattara ". Ainsi donc, l'Ambassadeur Ouattara avait pris les documents de sa femme et de ses enfants et aurait décidé avec ces documents de faire entrer d'autres personnes de façon illégales en Italie. Ces personnes qui seraient en réalité l'amante et les enfants de l'ambassadeur Ouattara.

En acceptant d’être jugé par procédure accélérée ou rapide (selon le code penal italien), l'ambassadeur Ouattara reconnaissait ainsi sa culpabilité, ce qui lui a valu l’atténuation de la peine.

Ainsi va la nouvelle Côte d'Ivoire imposée aux ivoiriens par la communauté internationale.

Le groupe ACC

18:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.