topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26/04/2012

Après la mort d’un des leurs, l'armée de OUATTARA sème la terreur à Yopougon Sideci (témoignage)

crise,ivoirienne,cote,d,ivoire,gbagbo,onuci


Ce matin, les nervis du régime ont débarqué dans le quartier avec des armes de guerre et ont commencé à terroriser les populations à la recherche de leurs coupables.

«Dans la nuit d'hier à aujourd'hui, un élément des Frci, à la hauteur du nouveau pont de la Sideci, a été tué à un barrage. Un chauffeur de taxi aussi. Très tôt ce matin, ses frères d'armes, des éléments des Forces nouvelles ont débarqué dans le quartier à proximité du barrage et ont commencé à fouiller Yopougon-Sideci (Niangon Continue plus exactement). Pour, disent-ils, dénicher les bandits qui ont commis ce forfait.

Ce matin, les nervis du régime ont débarqué dans le quartier avec des armes de guerre et ont commencé à terroriser les populations à la recherche de leurs coupables. C’est inouï… Ils entrent dans les maisons, tirent en l’air, menacent. C’est la débandade dans le quartier, que beaucoup de personnes quittent. Parce qu’elles craignent une autre descente la nuit.

Il y a eu effet beaucoup de tueries dans ce quartier estampillé pro-Gbagbo «à mort» lors de la bataille de Yopougon. Des jeunes ont été tués sans aucune autre forme de procès. Une fosse commune se trouve à l’entrée du quartier.»

Une habitante du quartier à la rédaction du Nouveau Courrier

Commentaires

voudrais-tu que les frci fetent dans la bonne humeur la mort d'un des leurs sur le lieu du crime? ils sont meme très gentils avec vous!!!!

Écrit par : opoku | 26/04/2012

Les commentaires sont fermés.