topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/11/2011

LEGISLATIVES EN COTE D'IVOIRE: UN CANDIDAT INDEPENDANT TABASSE PAR LES FRCI DE OUATTARA

notre voie.jpg

Cette agression est la première expérimentation sur le terrain de l’appel lancé par Amadou Soumahoro, secrétaire général du RDR. Celui-ci a récemment invité quiconque aime Alassane Ouattara à considérer les indépendants comme des ennemis.


Joël Poté, candidat indépendant dans la circonscription électorale de Sassandra-commune a échappé à la mort. Arrivé à Sassandra le samedi pour entamé sa pré-campagne, il eu la désagréable surprise de recevoir, aux environs de deux heures du matin, la visite d’une escouade d’éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire. Lui et sa maisonnée parmi lesquels son conseiller Galon Kévin ont été molestés et passés à tabac avant d’être embarqués nus dans les coffres des véhicules des visiteurs. Joël Poté qui a reçu un coup de crosse de fusil sur la tête saignait sans que cela ne préoccupe outre mesure les agresseurs.
De 2h à 3h du matin, ils promènent le candidat indépendant et son conseiller comme des trophées de guerre à travers la ville avant de se déporter à leur base. Là, selon les informations, une discussion s’est engagée entre eux et les éléments de la gendarmerie de Sassandra. Ces derniers insistent pour que les Frci libèrent leurs prises. Mais rien n’y fait. Ils enferment Joël Poté et Galon Kévin dans leur violon. Et ce n’est que le matin, sur intervention des autorités préfectorales, que le candidat indépendant et son conseiller recouvrent leur liberté. Ils ont ensuite été admis à l’hôpital pour des soins.
Cette agression est la première expérimentation sur le terrain de l’appel lancé par Amadou Soumahoro, secrétaire général du RDR. Celui-ci a récemment invité quiconque aime Alassane Ouattara à considérer les indépendants comme des ennemis. Il a appelé à les pourchasser parce qu’ils seraient des voyous.
Le candidat indépendant a décidé de porter plainte contre ses agresseurs.



Augustin Kouyo

12:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.