topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

04/11/2011

TRIBALISME DANS LA POLICE: Ecole de police : 90% des nouveaux recrutés sont des FRCI originaires du Nord

policiers.jpg

C’est quasi officiel ! Les 300 éléments des Frci ( rebellion armée de Ouattara Alassane), «nommés» dont 5 commissaires, 145 officiers et 150 sous-officiers foulent à partir de ce jeudi 3 novembre 2011, le sol de l’académie de police.


C’est quasi officiel ! Les 300 éléments des Frci ( rebellion armée de Ouattara Alassane), «nommés» dont 5 commissaires, 145 officiers et 150 sous-officiers foulent à partir de ce jeudi 3 novembre 2011, le sol de l’académie de police. Pour y subir une formation éclair, afin de les jeter dans l’arène policière le plus vite possible. Il est clair que le régime, qui veut se doter de policiers «made in» le nord, n’a pas voulu courir le risque de compter sur des policiers déjà opérationnels, et a décidé de «pécher» ses policiers dans les rangs des Frci. Contrairement au statut encore en vigueur de la police qui fixe la durée de la formation à 18 mois (un an et demi) pour les sous-officiers et à 24 mois (2 ans) pour les commissaires et les officiers, ces élèves-policiers «spéciaux» ont obtenu une dérogation spéciale pour leur formation. Ainsi donc, les éléments des Frci «nommés» sous-officiers seront formés en 4 mois quand ceux «nommés» officiers et commissaires de police subiront une formation de 6 mois.Les éléments Frci «parachutés» policiers venant de Bouna, ont d’ailleurs été aperçus dans des cargos, traversant la ville de Bondoukou, dimanche nuit. Avec des chants et cris de joies fêtant leur nomination en qualité de policiers. Et depuis quelques jours, en prélude donc à cette «rentrée exceptionnelle» à l’Ecole nationale de police, de nouvelles affectations d’encadreurs (instructeurs, ndlr) sur fond tribal est en cours. Histoire d’adapter le profil des encadreurs à celui des «recrues» spéciales. Dont plus de 90 % sont ressortissants du nord.

Des hauts gradés de la police croupissent dans des prisons dans le Nord

Et paradoxalement, un vaste mouvement d’affectation de policiers «nordiquement» pas corrects s’opère à la police nationale, en direction des zones Cno. Avec depuis peu, la sortie d’une circulaire intimant l’ordre aux policiers d’acheter eux-mêmes leurs tenues militaires, là où le président Gbagbo offrait au moins deux tenues à chaque militaire. Depuis plusieurs mois, de nombreux hauts gradés de la police nationale croupissent au nord dans les prisons du régime Ouattara. Mis aux arrêts au sortir d’une réunion avec le Dg de la police, Brédou M’Biah, on n’a plus eu de nouvelles des commissaires Robé Gogo Joachim, ex-Cdt en second du Cecos, Tiagnéré Gifrield, ex-Cdt du District de Yopougon, Négblé César, ex-directeur de la Dst, Gnépa Kola, ex-préfet de police de Yamoussoukro, Claude Yoro, ex-directeur des unités d’intervention et de bien d’autres. Après les gendarmes-Frci, les policiers-Frci, il faut s’attendre dans les semaines à venir à des agents des eaux et forêts Frci, des instituteurs-Frci, des professeurs-Frci, des énarques-Frci… Tous recrutés sans concours. Ainsi va la «nouvelle» Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara.

09:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Que dit la communauté internationale qui a faussement accusé Gbagbo de tribaliste?Que dit l'UA?Et puis que disent les militants du PDCI eux qui n'ont encore rien compris de ce que notre pays lentement mais sûrement est entrain de nous échapper;quand on sait que la majorité des FRCI sont des jeunes de la CEDEAO.Que Dieu nous sauve s'il le veut encore

Écrit par : Katonan Lopez | 04/11/2011

Ces nouvelles récruts valent mieux ke les paysants intégrés par les refondateurr.

Écrit par : Coulibaly | 06/11/2011

pourquoi veux tu kil prenne les policiers ki ont massacrer leur militant et ki ont refuser de faire respecter le verdict des urnes .Pourquoi dOit on les faire confiance . LA POLICE IVOIRIENNE s'est discrediter depuis le debut de la crise post electoral. EN PLUS CE SONT LES REFONDATEURS KI ONT ENVOYER CES RECRUTEMENTS SUR L'ASPECT TRIBALISTE QUE TOUT LE MONDE CONNAIT BIENSUR . SURTOUT AVEC LES CONCOURS DE POLICE DONNER AU PLUS OFFRANT AU LIEU DU PLUS MERITANT

Écrit par : Zamblé aristide | 05/01/2012

c,est honteux chere coulibaly n,es ce pas ce ke ns voullons changer dans notre pays?si le regime ouattara continu dans le tribalisme c,est kil est minoritaire puiske les nordiste ne sont plus bcp ke les otre ivoiriens,prkw avwr kozé tant de peine au peuple ivoiriens,es ce les nordiste slment ki on souffert dans cette guerre et les autre à kan leur tour?Ne reflechissez pas comme des sauvage le pays est multi ethinik alors pensons au pays et non slmen au nordiste ou ouatariste,sinon ns allons tjr vivre les crise paske chak peuple voudra diriger pour avwr oci ses:enarques,policiers,gendarmes,instituteurs,et autres et kan ils viendront au pouvoir ils ferront des limogeage de gauche à droite pour permettre à leurs frères de trouver de la place.Arrettons çààààààààààààààààààààààààààà

Écrit par : sangaré hibrahim | 07/01/2012

Les commentaires sont fermés.