topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/09/2011

Libye – Mercenaires et Croix-Rouge: Occident ! Ohh HONTE !

armée libyenne.jpg

Alors que les forces loyalistes affirment qu’elles ont capturé 17 rebelles dont des Français, Anglais et Qataris lors des combats aux abords de Bani Wallid, ce qui corrobore nos propos après les échecs successifs des renégats de Benghazi de prendre la ville. C’est ainsi que l’OTAN aurait largué des commandos pour renverser la tendance.





Publicite Afrique



A force de mettre la poussière des mercenaires sous le tapis, l’OTAN se retrouve aujourd’hui au pied du mur. Comme le disait Abraham Lincoln, « vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. » C’est le branle-bas de combat dans les états-majors. Comment faire pour éliminer les 17 mercenaires arrêtés par les forces libyennes ? Ambiance.

Cachez ces mercenaires

Alors que les forces loyalistes affirment qu’elles ont capturé 17 rebelles dont des Français, Anglais et Qataris lors des combats aux abords de Bani Wallid, ce qui corrobore nos propos après les échecs successifs des renégats de Benghazi de prendre la ville. C’est ainsi que l’OTAN aurait largué des commandos pour renverser la tendance. Comme toujours dans ce genre de dossier, lorsqu’on est pris la main dans le peau de confiture, on nie. En France, l’Elysée et le quai d’Orsay et le ministère de la Défense ne sont pas au courant.

Le coup semble être rude. Du côté des vendus de la Nation libyenne, ces islamistes qui s’associent au viol de la souveraineté de leur propre pays pour la gloriole, tout est vrai. Nous attendons d’éventuelles images que nous regarderons avec délectation. Peut-être qu’enfin, les familles de ces prisonniers, tout en dénonçant les violations flagrantes des résolutions onusiennes 1970/1973, s’en prendront au mécanisme hypocrite du sempiternel triptyque de la folie guerrière et de prédation ONU-OTAN-ATTAQUE.

Bien sûr, jeter le bébé avec l’eau du bain est l’attitude de l’OTAN. Il est assez étonnant d’entendre le ministre français Alain Juppé s’en prendre à l’ONU qui, selon lui, ne dit rien sur les « crimes contre l’humanité en Syrie ». L’ONU a-t-elle protester contre la violation de ses résolutions avérées en Libye ? Parle-t-elle des crimes contre l’humanité que fait chaque jour davantage l’OTAN sur place ? Après Zliten, on assiste à la même chose à Bani Walid et à Syrte.

Croix-Rouge ou Sabre-Rouge ?

Ce que nous vous révélons ce matin est à prendre très au sérieux. Nos sources sur place, toujours fiables, font état d’une connection incestueuse sur le dos des civils Libyens, entre la Croix-Rouge et l’OTAN. De forts soupçons pèsent sur l’organisation internationale qui ne s’occuperait que des renégats de Benghazi. Pas sous injonction du CNT ou de l’OTAN, mais par choix idéologique. En effet, elle refuse volontairement de s’occuper des civils, prenant plutôt en charge les terroristes du CNT.

D’après cette source, en réalité, les agents de l’organisation, à part quelques femmes, sont tous des membres de l’OTAN et par conséquent des militaires. Ils prépareraient, au moment où nous bouclons ce billet, de faire une demande aux soldats libyens, les loyalistes, pour rendre visite aux prisonniers européens. Le but: soit leur distribuer du cyanure, soit les éliminer physiquement pour qu’ils ne puissent témoigner. Tout dans la ruse, le déni et la falsification.

Tout ou presque est finalement criminel pour l’Occident. Quand ses dirigeants veulent obtenir quelque chose au nom de leur peuple qu’il ne consultent même pas (dictature), ils sont prêts à tout. Depuis des siècles, les méthodes n’ont pas changé. L’apport de la civilisation a laissé place aux « interventions humanitaires » mâtinées de voltiges mensongères et de ruses sans fin accompagnées de la pire des falsification de l’histoire.

En conclusion, puisque la guerre coloniale est entrain de tourner au fiasco, il faut user de tous les expédients, de tous les subterfuges possibles, imaginables et inimaginables, pour se sortir d’affaire. Mais, les soldats de l’apocalypse ont été repoussés loin des villes de Bani Walid et Syrte, puisqu’ils ont été pris dans un tourbillon provoqué par les loyalistes qui préfèrent maintenant être collés à leurs
basques. Ainsi, l’OTAN, ne sait pas qui bombarder. Il y a encore, depuis hier soir et tôt ce matin, des bombardements sur Syrte. L’OTAN pense que Mouammar Kadhfi et certains de ses fils s’y trouvent. Ce qui prouve bien que le but est de l’éliminer. Ah, ces résolutions qu’ont triture à souhait, pourvu qu’on soit plus fort !

Allain JULES

12:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.