topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/09/2011

Kouibly: Les Burkinabé arrachent des terres à Ouyably-Gnondrou

kouibly.jpg

Le lundi 12 septembre, ils ont tailladé à la machette, un jeune répondant au nom de Sié Djibli. Ils occupent près de 242 ha de feu Brouho Gnaté Jean, fondateur de Ouyably-Gnondrou. La guerre des terres nous guette si ça continue comme ça»





Publicite Afrique



La sous-préfecture de Ouyably-Gnondrou, dans le département de Kouibly, va droit vers une guerre des terres et forêts. Selon nos sources, depuis que Alassane Dramane Ouattara est parachuté au pouvoir, les Burkinabé se croient intouchables et s’érigent en propriétaires terriens en lieu et place de leurs tuteurs autochtones. Les Burkinabé s’approprient les terres des populations autochtones sans un minimum de considération pour elles. Tous les litiges fonciers sont tranchés en leur faveur par les dozos et Frci qui font la loi dans l’Ouest de la C ôte d’Ivoire.

Dans la sous-préfecture de Ouyably-Gnondrou, ce sont des centaines d’hectares de forêt qui sont arrachés aux populations par des Burkinabé. « Nous sommes inquiets pour notre sur vie. Nos propres terres sont illégalement occupées par nos frères venus en masse du Burkina comme si on est allé les chercher. Ces Burkinabé nous narguent et nous apprennent que c’est leur frère qui est au pouvoir ici», indique un fils de Ouyably-Gnondrou qui nous a joint au téléphone. Selon lui, les Burkinabé se sont installés dans la forêt classée autour du Mont Tia sans l’accord des villageois et l’exploitent abusivement. «Près de 10.000 Burkinabé constituent une menace pour nous. Conduits par Arouna, ces allogènes ne tardent pas à tuer les autochtones. Le lundi 12 septembre, ils ont tailladé à la machette, un jeune répondant au nom de Sié Djibli. Ils occupent près de 242 ha de feu Brouho Gnaté Jean, fondateur de Ouyably-Gnondrou. La guerre des terres nous guette si ça continue comme ça», prévient notre interlocuteur

Les commentaires sont fermés.