topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

12/09/2011

COTE D'IVOIRE : ADO PISSANCI est devenu ADO BABIÊÊÊ

babie.jpg

Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire, l’armée «wouya wouya» créée de toutes pièces par Alassane Ouattara nous briment, rackettent, pillent et tuent. Ce sont ces «sauveurs» qui chaque jour endeuillent des familles dans l’indifférence de leurs mandataires, «et puis ça va pas quelque part»,





Publicite Afrique



Il souffle comme un vent de désamour et de désenchantement dans le pays mien, la belle Côte d’Ivoire. La douce sérénade qui accompagne généralement les amoureux transis semble ces derniers mois être sous l’influence d’une interférence. Et comme les grandes douleurs sont muettes, les amoureux déçus, dans un glissement ‘’yôbiyôbi’’ très souple, rasent les murs et se murent dans un silence quasi religieux. Difficile de ne pas le voir tant ces 2 derniers mois, ces amoureux trahis sont devenus moins bruyants, moins bavards, moins démonstratifs et surtout moins visionnaires.

Qu’est ce qui peut bien expliquer ce revirement d’attitude ? Comment un amour si fort qui a su résister aux intempéries et autres épreuves a-t-il connu cette soudaine baisse?

Mais il y a de ces douleurs qui ne peuvent malheureusement pas se taire tant leur intensité liquéfie le cœur et annihile toute volonté de silence. Les raisons de ce brusque revirement, nous l’apprendrons de la bouche même de certains amoureux qui se sentent trahis.

Retour en arrière : 21 mai 2011, la joie et l’émotion sont à leur comble chez les pros ADO : Alassane Dramane Ouattara affectueusement appelé ADO, après une rébellion de 10 ans est couronné ‘’préfet’’ pardon président de la merveilleuse Côte d’Ivoire. Pure instant de bonheur ! Plusieurs familles n’ont pas voulu se faire conter l’évènement et se sont rendus à Yamoussoukro. Ceux qui malheureusement n’ont pu s’y rendre ont, à travers la magie des ondes, suivi l’évènement de bout en bout les larmes aux yeux.

Le Bravetchê, un Ouattara pur et dur de la grande lignée des empereurs, venait encore de prouver à la face du monde que son sang était d’essence divine. On se rappelle ces propos : Ce qu’un Ouattara dit, il le fait. Par conséquent je n’attendrai pas 5 ans pour être président.

Certes 5 ans étaient largement passés mais qu’importe les Ouattara ont promis être président et ils le sont en la personne de leur fils.

Malheur et (tant pis) à tous ceux qui ont cru à une plaisanterie ! A peine un an après son accession à la magistrature suprême, le président Gbagbo fait front à une rébellion après avoir été victime de trois tentatives de coups d’état. Cette rébellion puissamment armée et avec des soutiens extérieurs va sans fioriture aucune avouer avoir pris les armes pour que ADO soit président. Neuf années plus tard, leur vœu a été réalisé. La puissance de ADO venait ainsi d’être démontrée à la face du monde entier. Ces nombreux supporters vont sans aucune retenue scander avec force et joie ce bel hommage ‘’ADO pissanci a magni deh’’ pour exprimer la toute puissance de ce homme traqué, humilié et combattu par ses adversaires. Eux ont cru en lui, en ses paroles et en sa vision d’une Côte d’Ivoire Nouvelle.

Tous ceux qui se sont opposés à lui ont pris ‘’dêbê ‘’ (été défaits). Même Laurent Gbagbo, l’adversaire le plus coriace, a été publiquement humilié par ce puissant ADO. ’ADO pissanci a magni deh’’ ’ADO pissanci a magni deh’’ ’ADO pissanci a magni deh’’

La consécration de Alassane Ouattara a été un moment de pur délice pour ces nombreux militants et soutiens. Enfin, leur mentor est président ! Enfin leur situation sociale allait changer. Enfin les relations de ADO qui piaffaient d’impatience d’aider ce pays depuis longtemps allaient pouvoir le faire ! Enfin les pluies de milliards promis seront disponibles et aideront le pays à sortir de la situation dans laquelle Laurent Gbagbo (l’inconscient et dangereux génocidaire) l’avait mis ! Enfin la discrimination et l’exclusion ne seront plus de mise, personne ne sera considéré comme citoyen de seconde zone. Enfin, plus d’extermination, de charniers et génocides, la paix est revenue ! Enfin la télévision reviendra comme avant ! Enfin ils pourront obtenir des postes à la mesure de leurs compétences ! Enfin ils pourront dominer sur les autres peuples, eux que l’on a sciemment écartés de toute décision et position dans ce pays ! Enfin ils pourront commercer tranquillement ! Enfin et surtout ils seront débarrassés des forces de défense tribales de Laurent Gbagbo qui les rançonnaient et les tuaient à chaque instant ! Enfin Ado allait mettre en œuvre son programme pour le bonheur pour tous et le progrès pour chacun ! (alliance oblige)

Allah est grand, il a fait venir leur fils ADO pour les sauver du génocidaire Gbagbo. Amina!

Cela fait maintenant 5 mois que Laurent Gbagbo a été kidnappé par la coalition France –Burkina Faso-Senégal-ADO -rebelles-ONU-.

Le paradis longtemps promis est à nos portes et chacun se bouscule pour avoir sa part.

L’eau a coulé sous les ponts. Le ciel s’est davantage éclairci. Les ténèbres sont à la lumière. Rien n’est caché désormais. L’homme providentiel est aux commandes. Les relations aussi. Et surtout la pluie de milliards.

Mais pourquoi en lieu et place du bonheur, les pros Ado ont tant d’amertume et de colère dans leur cœur? Cinq mois à peine après le sacre en grande pompe de leur mentor ADO solutions, les pros ADO se réveillent visiblement avec une gueule de bois et une déconfiture difficiles à cacher.

Pour mieux comprendre, nous les avons interrogés. D’abord réticents, Leur douleur est étouffée par les longues années de dénigrement et d’intoxication contre le régime Gbagbo, ils sont devenus par la suite prolixes.

La lucidité semble la chose la mieux partagée. Et petit à petit, les langues se délient: Tout a augmenté. On nous parle de ministre qui dit que les prix seront régulés. Il n’en est rien. Tout a au contraire augmenté. Le prix du carburant n’a pas baissé non plus. En tout cas on attendait mieux, mais ADO fait pire que Gbagbo. Leur affaire de propreté-là n’intéresse personne parce que nous c’est ce qui va dans notre assiette qui nous intéresse. Les hôpitaux sous Gbagbo on pouvait payer pour se soigner, maintenant les FRCI ont tout pillé et les hôpitaux sont vides. Les médecins ont même peur de travailler. C’est quoi ce gouvernement qui appauvrit ses citoyens et règne par la terreur?

Pendant des années, on nous a dit que Ouattara avait des milliards, et qu’il suffisait qu’il soit au pouvoir pour que les milliards pleuvent ! Ouattara a raconté qu’il savait où trouver de l’argent et que c’était son métier de trouver de l’argent ! Toutes les institutions financières internationales ont repris leurs relations avec notre pays donc en principe y ‘a plus de problème. Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire, l’armée «wouya wouya» créée de toutes pièces par Alassane Ouattara nous briment, rackettent, pillent et tuent. Ce sont ces «sauveurs» qui chaque jour endeuillent des familles dans l’indifférence de leurs mandataires, «et puis ça va pas quelque part», comme on le dit à Abidjan. Jusques à quand les paisibles populations ivoiriennes devront supporter ces guerriers qui infestent le pays ? Il ne se passe en effet plus de jour sans que l’on ne déplore des exactions, des intimidations, des crimes en tout genre d’analphabètes armés au service de la Côte d’Ivoire, version Ouattara. Alors que ce sont ces mêmes qui hier hurlaient sur tous les toits : «Gbagbo massacre les populations civiles.» Quatre mois après la chute de Gbagbo, les massacres s’installent dans le quotidien sans que pour autant les auteurs connus de tous ne soient inquiétés. Vous n’offrez pas de boulot, vous cassez les petits commerces et vous demandez aux gens de se mettre au travail, quel travail? Gbagbo est mieux, lui ne leur ‘’a rien fait’’ et leur permettait de nourrir leur famille malgré tout.

Certains illuminés en sont encore à justifier les retards et les absences de “concrétude” par des : c’est la faute à Gbagbo.

Du fond de leur douleur jaillit un cri: ADO Babiêêêê !! Ce slogan impensable de la part des pros ADO gagne de plus en plus du terrain.

Quand vous leur rappelez ADO pissanci , ils le balaient du revers de la main : Quelle puissance? Lui sa bouche c’est pour ‘’gnangami’’ et faire souffrir les gens ouais !!! Depuis qu’il est là, le pays est dans la poisse totale. Tout le monde est fâché, transporteurs ooo, commerçants oooo, fonctionnaires ooo, paysans ooo, tout le monde a des difficultés. Dans les entreprises, chaque jour on renvoie seulement ! Il nous déçoit la vérité ! Ça murmure ooo ça murmure !! Tu peux plus parler de bien de lui car toi-même tu te cherches parce que ton magasin a été cassé. ADO met la honte sur nous grave ! Il gâte notre nom avec ses décisions impopulaires là. Son administration pue l’amateurisme ! Et il n’est pas proche des gens ! Vrai -vrai son affaire là on comprend plus rien.

Depuis qu’il a chassé ma mère des trottoirs, on ne peut plus manger à la maison, mon père est malade, où on va prendre l’argent et surtout avec cette situation où ses amis ont perdu eux aussi leur travail !

Vraiment ADO pissanci, c’est fini, nous on n’y croit plus.

Voilà résumé les récriminations et ressentiments des amoureux profondément déçus.

ADO babiêêê qui l’eût cru de la part de ses indécrottables partisans de ADO ? Incroyable mais pourtant vrai ! Nous sommes vraiment dans la nouvelle Côte d’Ivoire.

Ou bien comme me l’a dit un repenti du club Solutions : ‘’Nassidji ‘’est fini dans mon corps deeh!

Je peux raisonner maintenant. Quand ce n’est pas bon, faut le dire!

La lumière envahit de plus en plus la Côte d’ivoire et les ténèbres s’épaississent. La lumière chasse aussi l’ignorance. A Dieu va!

11:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.