topblog Ivoire blogs

31/08/2011

LAKOTA: LES FRCI SEMENT ENCORE LA MORT

FRCI.jpg

La conséquence de cet acte sera dramatique pour notre rebelle. L'élément des Frci meurt sur le champ. Son second, foudroyé, connaît le même sort.





Publicite Afrique



Le lundi 29 août 2011, autour de 9h, le village de Godieko, dans la sous-préfecture de Zikisso, à la lisière de la région du sud-Bandama, à quelques kilomètres de Gagnoa, a enregistré un fait marquant. De fait, selon des informations confirmées par des sources officielles, un drame est survenu au principal corridor à l'entrée dudit village. En ce lieu, le chauffeur d'un véhicule s'est vu intimer l'ordre de s'arrêter par des éléments des FRCI ( armée issue de la rebellion de Ouattara). Pour ne pas être poursuivi pour délit de fuite, il obtempère. Les rebelles se mettent alors à contrôler le véhicule. Seulement voilà, une divergence de vue apparaît entre le rebelle et l'apprenti. La température monte. Les pulsions sont difficiles à contenir. Les dérives langagières sont insupportables, de part et d'autre. Le rebelle qui veut montrer qui est le seul maître à hausser le ton avec une arrogance qu'on leur connait , a recours à son ceinturon. Malheureusement, en l'enlevant, il dégoupille, par manque de formation adéquate car se sont des personnes qui n'ont aucune formation de l'armée, une grenade scotchée à sa ceinture. La conséquence de cet acte sera dramatique pour notre rebelle. L'élément des Frci meurt sur le champ. Son second, foudroyé, connaît le même sort. Adama Sangaré, l'un des passagers est grièvement blessé. Conduit à l'hôpital général de Lakota, en même temps que neuf autres occupants du véhicule, il trouvera la mort.

10:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

S'ils veulent tuer qu'ils se tuent entre eux,ont s'ent fou car ils sont tous ASSASINS,mais qu'ils arretent de tué les innocents! Les vrai Corp hAbillé sont là sans Armes,se sont les FAFROCI qui sont armé! Ah la nouvel CI,tout est vraiment nouveaux.

Écrit par : Maì | 31/08/2011

Les commentaires sont fermés.