topblog Ivoire blogs

23/08/2011

LIBYE: POUR AVOIR DONNER DES INFORMATIONS VRAIES ET EN CONTRADICTION AVEC FRANCE 24, THIERRY MEYSSAN MENACE DE MORT PAR LA FRANCE

À l’heure actuelle, cinq États leur ont offert leur protection diplomatique. Mais les combats autour de l’hôtel les empêchent de sortir et plusieurs de ces ambassades ont été encerclées afin de rendre tout accès impossible.

THIERRY.jpg


Le Réseau Voltaire s’inquiète des menaces qui pèsent sur deux de ses collaborateurs à Tripoli. Mahdi Darius Nazemroaya, chercheur associé du Centre for Research on Globalization, et Thierry Meyssan, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace, sont retranchés dans l’hôtel Rixos autour duquel d’importants combats ont lieu. L’ordre aurait été donné de les abattre.

Thierry Meyssan est à Tripoli depuis le 23 juin dernier. Il y a d’abord dirigé une équipe d’enquêteurs du Réseau Voltaire. Il mène depuis deux mois un travail d’information journalistique sur le conflit. Ses positions se distinguent de celles de ses confrères : il décrit la rébellion comme étant minoritaire et permettant de justifier aux yeux de l’opinion publique internationale une classique opération militaire.

Quelles que soient les positions défendues par Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan, leur assassinat serait inacceptable. Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne sont pas des combattants, mais des journalistes. Les personnes qui soutiennent cette guerre en pensant qu’elle est menée pour la démocratie et la liberté ne peuvent accepter qu’on assassine des journalistes.

À l’heure actuelle, cinq États leur ont offert leur protection diplomatique. Mais les combats autour de l’hôtel les empêchent de sortir et plusieurs de ces ambassades ont été encerclées afin de rendre tout accès impossible.

Sachant les menaces qui pèsent sur eux, Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne s’exposent pas à des « balles perdues ».

Le Réseau Voltaire appelle les citoyens des pays impliqués dans la guerre à faire pression sur leurs gouvernements afin d’assurer la sécurité de ces journalistes. Il demande à chacun de jouer son rôle de citoyen et de faire circuler cette information.

00:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

La démocratie capitaliste occidentale est morte assassinée!

Alors tout le monde est au courant de cet échec, cette démocratie basée sur des mensonges et constituées de confréries sataniques, bandits et voyous surtout leurs paires africains esclaves, n´est pas celle qui est digne de l´Afrique.
Nous africains avons déjà notre propre démocratie à laquelle s´est inspirée celle de l´occident. L´occident croit nous avoir voler, enlever et cacher tout. Heureusement que beaucoup de choses sont encore conservées. Notre démocratie existe encore et la preuve se trouve dans nos villages en Afrique. Ceux qui n´ont pas la chance de visitez leur village ou un quelconque village doit précipitamment aller voir comment fonctionne l´Administration du village. Là vous découvrirez, dans n´importe quel coin de l´Afrique, cette forme de démocratie à la base, c´est à dire la démocratie participative. Kadhafi a su exploiter cette tradition qui à nos yeux à ce jour est plus efficace que d´autres systèmes dans le monde. À quoi servent les partis politiques? Ces formations sont les mêmes que ces capitalistes corrompues! Ce sont des groupuscules de menteurs, voleurs et souvent pédophiles.
Non nous n´avons pas besoin de partis politiques, nous avons plutôt besoins des politiciens capables de satisfaire les besoins du peuple qui lui a confié une mission.
Réfléchissons sur ces faits pour projeter l´avenir de l´Afrique.

Pour Africa for African, Le Corsier
https://www.facebook.com/groups/234749636565022/

Écrit par : Le Coursier | 23/08/2011

Les commentaires sont fermés.