topblog Ivoire blogs

17/08/2011

COTE D'IVOIRE : LE FRERE D'UN MINISTRE ECARTE DE LA PRESIDENCE DE LA FIF POUR NATIONALITÉ DOUTEUSE

Adama Bictogo, actuel ministre de l’Intégration africaine de Alassane Ouattara, Salif Bictogo, directeur de société et par ailleurs, président du Stella Club d’Adjamé et les autres Michel, Moumouni BictogBCTOGO.jpgo ( tous de géniteur commun)


Adama Bictogo, actuel ministre de l’Intégration africaine de Alassane Ouattara, Salif Bictogo, directeur de société et par ailleurs, président du Stella Club d’Adjamé et les autres Michel, Moumouni Bictogo ( tous de géniteur commun), ont vaqué tranquillement à leurs occupations sans être inquietés sous le regime de Laurent Gbagbo qui s’était totalement démarqué des thèses ivoiritaires de Konan Bédié. Il a fallu la volonté de Salif de prendre le contrôle de la FIF, pour que resurgisse la carte « ivoiritaire ». « Bictogo est un Burkinabé », clame des détracteurs qui ont même mandaté des « sorbonnards » et autres « pseudo-patriotes » repentis, pour avoir des documents prouvant la fraude sur l’identité de Salif Bictogo. L’on ne prend pas la défense de Salif et de la famille Bictogo Ceux qui veulent faire du bien au camp Diallo Sidy Augustin, doivent éviter de tomber dans les erreurs du passé. Parce que, si sous Gbagbo la famille Bictogo n’a pas eu de problèmes avec l’ivoirité et n’a pas rasé les murs, ce n’est pas sous Ouattara que ce genre de pratiques va prospérer.
Rira bien qui rira le dernier.

Serge Touré

10:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.