topblog Ivoire blogs

15/08/2011

COTE D'IVOIRE: L'OUEST TOUJOURS VICTIME DES TUEURS DE OUATARA

Mais mis à la disposition de la Gendarmerie locale, les deux tueurs vont être remis en liberté par d’autres éléments des FRCI pendant que « des jeunes innocents sont exécutés chaque jour dans l’impunité totale»Dozos-1024x768.jpg



Ils s’appellent Dah Djinté et Dah Koyouté, respectivement âgés de 31 ans et 30 ans. Ces deux membres de la confrérie dozos active à l’ouest de la Côte-d’Ivoire ont récemment, froidement tué les nommés GoaYanlé Richard (49 ans), Didehi Sereko Arsène (24 ans) et Gozé Doupka. Les victimes sont présentées comme les « tuteurs » de leurs meurtriers. La rixe à la base des assassinats seraient parties du fait que des porcs des tuteurs auraient mangé du manioc, appartenant aux deux dozos. Suite à la vive tension consécutive au triple assassinat, un groupe de 58 dozos va menacer d’éliminer tous les habitants de la localité de Guetuzon.
Selon les témoins sur place, des casques bleus Marocains informés et venus à la rescousse, à la vue des trois corps vont décider de faire embarquer les 58 miliciens, pour les remettre aux autorités des Forces Républicaines de Côte-d’Ivoire (FRCI). Une fois à Duékoué, les 58 éléments vont être »désarmés » par les FRCI, 56 seront remis en liberté et les deux assassins écroués. Mais mis à la disposition de la Gendarmerie locale, les deux tueurs vont être remis en liberté par d’autres éléments des FRCI pendant que « des jeunes innocents sont exécutés chaque jour dans l’impunité totale». Les assassins auraient rejoint les autres membres de leur confrérie. Les corps des 3 victimes se trouvent toujours à la morgue de Duékoué, pour les personnes qui souhaiteraient aller vérifier.

source:connectionivoirienneDSCI0624.jpg

12:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.