topblog Ivoire blogs

01/08/2011

Urgent:Côte d'ivoire le Commando Marin FDS-CI en route pour la libération

Le militaire, obéit aux ordres de ses supérieurs, ils ne discutent pas. Ces supérieurs sont pour la plupart emprisonnés avec leur chef suprême. Allez discuter avec eux si vous voulez échapper à ce châtiment auquel cas nous vous disons que nous sommes en route. Nous sommes obligés de vous le dire car nous ne cachons pas nos intensions. Nous ne sommes pas des rebelles FRCI, nous sommes des FDS et nous sommes fiersFUMACO1-300x164.jpg


Chers ivoiriens, chères ivoiriennes
Beaucoup de choses ce sont dites ces derniers temps.
Nous, le groupe de commando marin tenons à vous dire que nous sommes déterminés à libérer la Côte d’Ivoire.
Nous n’avons donné aucune date, mais cela ne veux pas dire que les ivoiriens doivent continuer à souffrir.
Nul ne détient le monopole de la violence.
Aussi voudrions-nous préciser que la présence de certains officiers en Côte d’ Ivoire ne lave pas l’affront à nous infligé par l’ennemi. Si la présence de ces officiers résolvait leur problème, pourquoi demander à des forces étrangères en ce moment d’assurer leur sécurité ou la sécurité des institutions de l’état? C’est le signe que nous avons perdu notre souveraineté et pour cela nous nous battrons pour que ce pays retrouve sa souveraineté.
En son temps, personnes n’a protégé ces édifices pour nous, nous l’avons fais nous même avant de nous replier, c’est cela la différence lorsqu’une armée, la vrai engage le vrai combat.
Nous ne vous dirons pas non plus ce que nous allons faire. Mais notre devoir c’est de tenir informer ceux pour qui nous nous battons. C’est-à-dire le peuple ivoirien.
L’appel que nous lançons au peuple c’est de demander à ce peuple de se tranquilliser.
Vous avez toujours été fort même dans la douleur. Nous vous demandons d’arrêter de fuir. L’heure est venue pour vous de nous aider à vous défendre. Nous ne vous conduisons pas à l’abattoir, mais sachez qu’une liberté ne s’obtient pas, elle s’arrache.
L’heure est donc venue pour vous de prendre en main votre courage et nous soutenir. Sans vous tout ce que nous ferons sera vain c’est pourquoi nous vous donnons cette mission:
- Dans vos quartiers, vous vous connaissez entre vous, et donc vous savez quoi faire le moment venu lorsque nous demanderons votre assistance. Faite le dans la pure discrétion. Nous ne vous demandons pas de faire quoique ce soit qui vous exposerait ou de vous attaquer à qui que ce soit car nous ne sommes pas des FRCI. Le reste nous nous en chargeons.
Ils ont fait venir ces derniers temps plusieurs dozo à Abidjan en vue de préparer mystiquement leur troupe et nous en sommes informés. Ils les ont déversé autour d’Abobo pour certains et d’autres le long de la voie menant au Ghana. Nous disons que nous, nous avons l’éternel des armées et ils verront.
Ils parlent aussi de négociation mais le Président Gbagbo leur a avait tendu cette main, ils l’ont refusé, pourquoi veulent ils maintenant discuter quand il s’agit d’eux?
FUMACO1-300x164.jpgLe militaire, obéit aux ordres de ses supérieurs, ils ne discutent pas. Ces supérieurs sont pour la plupart emprisonnés avec leur chef suprême. Allez discuter avec eux si vous voulez échapper à ce châtiment auquel cas nous vous disons que nous sommes en route. Nous sommes obligés de vous le dire car nous ne cachons pas nos intensions. Nous ne sommes pas des rebelles FRCI, nous sommes des FDS et nous sommes fiers de l’être. Nous sommes une armée régulière.
Le militaire quelque fois est obligé d’informer le peuple, pas de son action, mais de ce qui arrive afin que le peuple prenne ses dispositions en vue de minimiser les effets collatéraux, c’est pourquoi nous lançons encore ce message.
Pendant que certains parmi vous cherchent à nous dissuader, vous continuez de faire des arrestations sous le prétexte que ceux-là troublent l’ordre publique. Cela est intolérable.
Nous, le groupe de commando marin, tenant à réaffirmer notre détermination, à assurer notre devoir régalien de protection des personnes, des biens et des institutions de la République de Côte d`Ivoire bafoué par cette horde de combattants de fortune, appuyés notamment par les forces de l`Onuci (mission de l`ONU) et de la (force française) Licorne demandons au peuple ivoirien de se réjouir car le fruit est mûr et même pourri.
Nous disons au peuple de Côte d’Ivoire de ne pas avoir peur car la moisson a été bonne dans le champ du père.
‘‘Take care’’ – Tu le disais souvent.
Que Dieu Bénisse La Côte D’Ivoire unie et que la Paix règne dans le cœur de chacun.
Vive la Nouvelle Côte D’Ivoire libre, libérée et indépendante.
Signé: Le Groupe de Commando Marin FDS-CI
Nous tenons à préciser que ce message a été publié tel que reçu à notre rédaction.
Infodabidjan.net

08:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

n'importe quoi!!!!

Écrit par : bakayoko | 02/08/2011

Les commentaires sont fermés.