topblog Ivoire blogs

26/07/2011

Quelques jours après son arrivée à Korhogo: Comment le président de la républiique a semé la panique

Assigné à résidence à Korhogo depuis le mois d`avril 2011, l`ancien chef de l`Etat, Laurent Gbagbo était -et continue de l`être- un mythe pour bien de Korhogolais. Lorsque la nouvelle de son arrivée s`est répandue dans la ville, de nombreux habitants ont accouru vers la résidence présidentielle dans l`intention de le voir et pourquoi pas le toucher. Ainsi toute information, dans cette période, concernant l`ancien chef d`État déchu suscitait beaucoup d`intérêts et plus dans cette localité voulaient en savoir davantage.gbagbson.jpg


Quelques jours après son arrivée à Korhogo,Comment l`ancien chef de l`Etat a semé la panique
Assigné à résidence à Korhogo depuis le mois d`avril 2011, le chef de l`Etat, Laurent Gbagbo était -et continue de l`être- un mythe pour bien de Korhogolais. Lorsque la nouvelle de son arrivée s`est répandue dans la ville, de nombreux habitants ont accouru vers la résidence présidentielle dans l`intention de le voir et pourquoi pas le toucher. Ainsi toute information, dans cette période, concernant legbagbson.jpg chef d`État déchu suscitait beaucoup d`intérêts et plus dans cette localité voulaient en savoir davantage. C`est bien dans cet esprit que l`on a entendu dire que le président Gbagbo, quatre jours après son arrivée dans la cité du ``poro``, aurait réussi à s`échapper de sa `` prison`` par des moyens métaphysiques. Il se serait, en effet, transformé en un cheval blanc, puis se serait retrouvé en dehors de la résidence. Une histoire bien salasse qui n`a pas laissé des Korhogolais indifférents, confirmant dans leur esprit que Gbagbo était bel et bien un personnage mythique comme on en retrouve dans la mythologie. Très vite, l`information a fait le tour de la ville de Korhogo. Principalement au marché, ``l`évasion`` de Gbagbo, transformé en cheval blanc, a semé une véritable panique. Mais d`où est partie cette information prise au sérieux par certains habitants ? De fait, de petits malins ont scanné la photo d`un cheval blanc et par des procédés informatiques, ont posé le buste du président Gbagbo à la place de la tête de l`animal. `` Cette photo dupliquée du cheval blanc avec la tête de Gbagbo a été vendue comme de petits pains à des personnes crédules. Ces individus se sont fait de l`argent avant de s`éclipser quelques jours après dans la nature ``, a-t-on appris auprès d`un cadre de la ville.`` Cette photo était tellement bien conçue qu`il était difficile de douter de son authenticité, puisqu`on voyait en arrière plan la résidence présidentielle où l`ancien président a été assigné ``, a justifié Yao Kouassi, employé de commerce qui a précisé qu`en réalité, tout cela n`était qu`une vaste escroquerie. Au cours de notre séjour à Korhogo, nous n`avons pas pu nous procurer cette ``fameuse`` photo qui a fait tant de bruits dans la ville et visiblement a cessé de circuler.

A. BOUABR

09:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.