topblog Ivoire blogs

18/07/2011

UN SOLDAT DE OUATTARA EXECUTE 3 JEUNES POUR UN TELEPHONE CELLULAIRE

. Conséquence, les exactions et autres formes de criminalité se multiplient à longueur de journée. La preuve, ses soldats illégalement armés au détriment des policiers et gendarmes, ont encore fait parler d’eux, le lundi 11 Juillet dernier, en exécutant trois (3) jeunes gens qui auraient dérobé un téléphone portable. rebelle.JPG


La police et la gendarmerie qui sont sensées assurer la sécurité en Côte d’Ivoire ne sont plus opérationnelles, malgré la volonté des éléments de ces institutions. Désormais, ce sont les soldats de Dramane Ouattara qui refusent de faire la place aux professionnels en matière de sécurité, qui font la loi en Eburnie. Conséquence, les exactions et autres formes de criminalité se multiplient à longueur de journée. La preuve, ses soldats illégalement armés au détriment des policiers et gendarmes, ont encore fait parler d’eux, le lundi 11 Juillet dernier, en exécutant trois (3) jeunes gens qui auraient dérobé un téléphone portable. Les faits se sont déroulés dans la commune d’Attécoubé, plus précisément au quartier Santé 3. C’est un homme dont l’identité n’a pas été révélée et dont le téléphone portable aurait été volé par ces jeunes qui, au lieu de se plaindre à la police, s’est plaint à Sylla Ousmane, un soldat de Ouattara, comme c’est le cas depuis l’installation des nouvelles autorités ivoiriennes par la France, le Avril 2011. Une fois le lieu des faits, le soldat qui a certainement encore soif de sang, pour prouver sa suprématie et sans autre forme de procédure, arrose Bleu Singa, Bamba Ahmed et Tiaman Bakary. Les deux premiers sont de nationalité ivoirienne et le troisième, de nationalité burkinabé. Selon une source proche du tribunal de première instance de Yopougon, Sylla Ousmane, le meurtrier serait mis aux arrêts pour « Homicide ». Mais nul n’est dupe, car l’on sait que cette arrestation est une pire mise en scène pour distraire les parents des victimes qui doivent rester vigilants. rebelle.JPG

Les commentaires sont fermés.