topblog Ivoire blogs

05/07/2011

Chasse aux sorcières des ex-FDS: Convoqué devant le tribunal militaire, le commandant Jean-Noël Abéhi INTROUVABLE !!!

L’un des hommes forts de l’armée ivoirienne, le Commandant de gendarmerie Jean Noël Abéhi est menacé d’arrestation par le procureur militaire Ange Kessy Kouamécorps habillé.jpg


armée ci.jpegL’un des hommes forts de l’armée ivoirienne, le Commandant de gendarmerie Jean Noël Abéhi est menacé d’arrestation par le procureur militaire Ange Kessy Kouamé. Ce dernier l’a convoqué hier devant le tribunal militaire d’Abidjan pour s’expliquer sur les présomptions de crimes et d’exactions perpétrés pendant la crise postélectorale, avec ordre de se présenter sans arme et sans élément.
Ayant eu vent de ce qui se tramait contre lui, il a préféré se mettre à l’abri. Depuis 3 jours, le Commandant Abéhi, chef de l’escadron blindé d’Agban, est introuvable. A-t-il pris le chemin de l’exil comme le Commandant Konan des Fumaco (fusilliers marins commandos) ? Rien n’est moins sûr, mais en tant que grand stratège militaire, il sait ce qu’il a à faire.
Le journal le Patriote ( pro-ouattara) parle de sources crédibles faisant état de sa fuite, hier matin, autour de cinq heures, à bord d’un véhicule banalisé.
L’histoire retiendra que c’est grâce au Commandant Abéhi que le camp d’Agban n’est pas tombé aux mains des FRCI, malgré le déluge de feu qui s’est abattu sur lui par l’Onuci et la force française Licorne, réussissant la prouesse de garder intacte l’arsenal militaire de ce corps d’élite de l’armée ivoirienne.
Forcement cette prouesse vaut quelques inimitiés.

11:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.