topblog Ivoire blogs

28/06/2011

Coup d'état de la France contre Laurent GBAGBO, ce que les médias n'ont jamais dit

....je suis un temoin occulaire des évènements de ces temps ci.Car je faisais parti des patriotes qui étaient au plateau et à la residence du president à cocody.C'est avec des larmes aux yeux que je vous parle parce que j'ai de mes propres yeux des choses atroces que les medias n'en parlent pas.armé francaise.jpeg


Je voudrais vous faire part de ma plus grande joie que nous ne sommes pas seul dans ce combat et que vous aussi tous ensemble nous combattons pour notre souveraineté (la souveraineté de l'AFRIQUE).

En effet ,moi même je suis un temoin occulaire des évènements de ces temps ci.Car je faisais parti des patriotes qui étaient au plateau et à la residence du president à cocody.C'est avec des larmes aux yeux que je vous parle parce que j'ai de mes propres yeux des choses atroces que les medias n'en parlent pas.

D'abord il faudrait dire que toutes les villas y compris la nôtre se trouvant près du camp commando de la commune d'abobo ont été pillées et pratiquement mise à sac par les rebelles de ouattara.Là encore j'étais une des dernieres personnes à quitter le secteur et c'est nos FDS qui gardaient le camp qui sont venu nous dire pour notre securité de quitter le secteur puisque les rebelles sont prêt à employer des moyens tres lourds et qu'eux aussi en riposte ils allaient employé des moyens tres lourds.C'est ainsi que nous avons quitter le quartier mais dejà il faudrait dire que la nourriture sinon no militaires n'etaient plus approvisioner en munition et en nourriture puisque toues les voies etaient bloquées par les rebelles (coalition de l'ecomog,onuci,licorne).Pour les combats d'abobo nous avons vu de nos propres yeux l'onuci et la licorne combattre aux côtés des rebelles!!! Avant nous dejà tout le quartier d'abobo depuis PK18 jusqu'à la sogefiha se vidaient.Nous avons vu des personnes ayant été violées par ces rebels et autres choses tres grave encore.En plus du pillage orchestré par les rebelles certains etudiants de la cité universitaire n'ayant pu se refugié quelque parts ont été rassemblé environs une cinquentaine é ont été tous mitraillé( Comment pourrions nous qualifer celà?c'est celà vouloir diriger une nation?).

Lorsque j'étais à yopougon,là encore j'ai vu des choses atroces commises par les rebelles et on n'avait plus d'autres choix que de fuire pour vers le village dans la region de dabou. Dans mon village,deux de mes cousins l'un est etudiant et l'autre un chauffeur du village ont été abattus à bout portant et ce jour là nous etions obligé de fuire pour nous refugié en brousse où nous avons passé deux nuits puisque tous les jeunes étaient recherché surtout ceux qui ont eu à militer pour la Majorité Presidentielle.Pour l'etudiant,il a été abattu apres avoir presenter sa carte d'etudiant puisque tous les etudiant sont qualifiés de pro gbagb et d'office sont fichiés sur la liste noire d'alassane ouattara,et malgré les supplications de sa mère qui a eu même à donné la somme de 17500 fcfa.Il faudrait noter qu'ils ont exigé com rançon la somme de 10000 fcfa mais elle a dû ajouter 7500 fcfa tout ce qu'elle avait sur elle.Mais ils l'ont tués.C'est avec des larmes que je vous compte un peu ces faits.Parce que depuis 2002 ont ne fais que surtout moi et mes parents comme d'autres ivoiriens et même d'autre ressortissant qui soutienne ce combat,nous sommes victimes.depuis 2002 jusqu'à encore qujourd'hui nous avons tout perdu ,des personnes cheres,et à l'heure où je vous parle toute la famille est dispersée. Mais je crois que c'est pour une bonne cause et seul le Seigneur à l'image de Job nous recompensera.


Aujourd'hui la situation n'est pas du tout reluisante,car nous ne pouvons pas nous exprimer en publique,chaque soir nous nous reunissons chez une de mes connaissances et partageons quelques informations entre nous pour la resistance et pour la restauration de la côte d'ivoire et de l'afrique toute entiere.Aujourd'hui je benis Dieu parce que nous avons compris le combat que le president Gbagbo mène.Pour nous ce combat n'est pas un combat inter ethnique ou religieux comme certains le pense par les mensonges des medias occidenteaux.Ce combat est un combat pour la liberation totale du joug du colon,nous combattons pour la souveraineté de l'afrique digne,nous luttons contre le colon,contre les occidenteaux....

Nous avons certe perdu une bataille mais nous n'avons pas perdu la guerre.Aujourd'hui il y a plein de personnes qui pensaient que ado pouvait leur apporter quelque chose mais ils le disent haut et fort qu'ils ont été trompé.on entend même parlé qu'abobo une seconde rebellion veut naitre entre les frci parce que leur mentor n'est pas à mesure de les payer.à Abobo à l'heure actuelle toutes les cités universitaires sont occupées par les frci et leur mouvement chaque matin (ils ne font que recruter chaque jour) ne nous permet pas d'etre serein.Plusieurs personnes que je connais vivent dans la clandestinité ici en côte d'ivoire et nous vivons par la grâce de Dieu avec ce que nous avons,nous nous soutenons les uns les autres.


Pas plustard que hier entre 6H et 7H nos gendarmes qui n'ont pas pu fuir et qui veulent pour l'heure travaillé ont été attaqué à l'arme lpourde par les frci causant 2 morts du côté des fds et 3 blessés.Ils affirment que les gendarmes sont des pro gbagbo et pas question de travailler avec eux.Encore leur media nous raconte des mensonges et disens qu'il n' y a pas eu mort d'homme (archi faux).

A yopougon comme à abobo la vie a repris mais pas comme avant puisque tout le monde vit dans la peur et les exactions continuent toujours (enlevement de personnes par ci et par là,sequestration,tortures,et autres).


VOTRE FRERE D'ABOBO

Les commentaires sont fermés.