topblog Ivoire blogs

27/06/2011

Chronique d’une fin annoncée d’Air Ivoire : Air France sollicitée pour restructurer la compagnie nationale de Côte d'Ivoire. Qui est pour l'instant clouée au sol...

Les années passent, mais le scénario reste toujours de même quand il s’agit du pillage de l’Afrique. Une grande compagnie panafricaine en difficulté sollicite gbagbo avion_0.jpgson homologue français pour lui venir en aide et la restructurer. L’annonce est faite en grande pompe dans les médias et on pose pour la postérité devant les cameras et objectifs des journalistes.


Les années passent, mais le scénario reste toujours de même quand il s’agit du pillage de l’Afrique. Une grande compagnie panafricaine en difficulté sollicite son homologue français pour lui venir en aide et la restructurer. L’annonce est faite en grande pompe dans les médias et on pose pour la postérité devant les cameras et objectifs des journalistes.
Quelques temps plus tard, la compagnie africaine rend le tablier et disparaît totalement, ou est phagocytée par sa consœur pourtant venue la restructurer.
Et les experts français venus la restructurer pondent ensuite un communiqué dans lequel ils jurent avoir tout essayé, et que la compagnie africaine était vouée à une mort certaine. N’oubliant pas d’encaisser au passage salaires mirobolants et autres bonus.
C’était le cas de la défunte Air Afrique qui devait être restructurée au temps d’Houphouët Boigny par le français Yves Roland Billecard. En fait de restructuration et malgré les moyens colossaux mis à sa disposition par les chefs d’Etat africains, Air Afrique déposa le bilan quelques années plus tard sous la direction générale de l’expert Yves Roland Billecard, pourtant venu la remettre à flot..
Aujourd’hui le scénario est quasi-identique. En effet, Air France vient d’être sollicitée par Alassane Ouattara pour restructurer la compagnie nationale Air Ivoire, déjà clouée au sol et sans avions du fait des manœuvres de sabotage d’aéroport de Paris (ADP) et d’Air France.
Mais on a préféré tout mettre sur le dos de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire qui aurait eu raison de la santé financière de la compagnie nationale détenue à 50,5 % par le Groupe Atlantique, de Bernard Koné Dossongui, et à 49,5 % par l’État de Côte d’Ivoire.
Air Ivoire est en cessation d’activité depuis la fin mars… et au bord du dépôt de bilan.
Selon un cadre de la compagnie s’exprimant sous couvert d’anonymat, « Air Ivoire est actuellement incapable de reprendre son envol ».
Pierre Descazeaux, directeur général Afrique chez Air France, a affirmé à Jeune afrique que des discussions étaient en cours entre les deux directions pour la restructuration d’Air Ivoire. « Un audit est en train d’être mené pour déterminer la situation économique et financière réelle de la compagnie », précise-t-il. Plusieurs sources estiment que la dette de la compagnie ivoirienne s’élève à plus de 45 millions d’euros.
Selon Stephane Ballong de Jeune afrique, les négociations portent notamment sur la redéfinition de la flotte d’Air Ivoire, aucun des trois Boeing 737 du transporteur n’étant opérationnel : Air France n’exclut pas la possibilité de mettre des avions à la disposition d’Air Ivoire. En outre, sa restructuration devrait aussi passer par la réorganisation de son management, la réduction de ses effectifs pléthoriques et l’obtention de la certification Iata Operational Safety Audit, grâce à l’appui d’Air France Consulting.
Pierre Descazeaux qui affirmait il y a peu qu’« un retour de Air France au capital d’Air Ivoire n’était pas envisagé » vient de retourner sa veste pour déclarer que ce n’est désormais plus exclu.
Autrement dit, Air France pourrait purement et simplement, à l’aide d’artifices juridiques et managériaux dont il a le secret en Afrique, phagocyter Air Ivoire et en prendre le contrôle dans les mois à venir.
Naturellement, on dira que cela a été fait dans l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire et des ivoiriens, qui du reste n’y verrons que du feu.
Et les relations entre la Côte d’Ivoire et la France, déjà au Zénith avec l’arrivée d’Alassane Ouattara au pouvoir, s’en trouveront renforcées.

par IvoireBusiness
Christian Vabé

Les commentaires sont fermés.